Mitsubishi subit une perte trimestrielle; Le scandale du kilométrage réduit les ventes

Temps: 2016-11-01
Résumé: Mitsubishi subit une perte trimestrielle; Le scandale du kilométrage réduit les ventes
TOKYO - Mitsubishi Motors Corp. a rapporté sa première perte d'exploitation trimestrielle en près de six ans que le constructeur automobile lutte pour récupérer d'une baisse des ventes intérieures après avoir admis à surestimer l'économie de carburant sur ses véhicules.
 Le sixième constructeur automobile japonais en termes de ventes de véhicules a enregistré une perte d'exploitation de 36,2 milliards de yens (343,62 millions de dollars) au trimestre de septembre, sa première perte depuis le trimestre de juin 2010.
Cela s'est traduit par une perte de 31,6 milliards de yens pour le semestre, en ligne avec une prévision déclinée pour une perte de 32 milliards de yens émise la semaine dernière.
Mitsubishi s'attend à afficher une perte d'exploitation de 27,6 milliards de yens dans l'année à Mars, car il prend des dispositions pour couvrir les questions liées à la qualité et prend un coup d'un yen plus fort.
La société prévoit que cela se traduira par une perte annuelle nette de 239,6 milliards de yens, plongeant la société plus profondément dans le rouge que prévu.
Le scandale du kilométrage de Mitsubishi a porté un coup à la compagnie, ternissant sa marque et effaçant près de 40 pour cent de son prix d'action depuis avril, quand le problème a fait surface.
La société se joindra à l'alliance Renault-Nissan après la conclusion par Nissan la semaine dernière d'un accord visant à prendre une participation de contrôle de 34% dans Mitsubishi dans un contrat de 237 milliards de yens, et a promis qu'elle aiderait son plus petit rival à se remettre du scandale.

Précédent:Les ventes de voitures allemandes ont chuté de 6% en octobre, mais Peugeot, Toyota gagnent du terrain sur VW

Suivant:Le lancement de GS8 déclenché trois défis, marquant le temps mûr pour le lancement de produits auto-indépendante haut de gamme